01 September 2013

Fortress Europe. Édition Française

Le blog de Gabriele Del Grande. Six années de voyages dans la Méditerranée le long des frontières de l’Europe. À la recherche des histoires qui font l’Histoire. L’histoire que nos enfants apprendront à l’école lorsque, sur leurs livres, on lira que dans les années 2000, les gens mouraient par milliers dans les mers de l’Italie et par milliers ils furent arrêtés et déportés de nos villes. Alors que tous faisaient semblant de ne rien voir. Depuis 1988, au moins 19.144 personnes sont mortes aux frontières de l'Ue. Nous en avons les preuves. Ci dessous nos reportages depuis l'intérieur et l'extérieur de la forteresse

Spoon River de l’île sicilienne de Lampedusa
Je suis rentré de Tunis avec une trentaine de photos. Photos d'enfants. Certaines en couleurs, certaines en noir et blanc. Je les garde dans une enveloppe entre les pages de mon cahier. Enveloppées dans une feuille de papier où j’ai noté à la plume une liste de noms et dates de naissance, en arabe. Chaque fois que je les regarde cela m’ému toujours un peu. Comme si je craignais de croiser leurs regards maintenant qu’ils ne sont plus là. Oui parce que ces trente jeunes garçons font partie des 187 Tunisiens disparus en mer en 2011 sur la route pour Lampedusa
L'horloge de Riyad et les jeunes d’Ouardiya
Ahmed, Akram, Mohammed, Makram et Walid
Les cousins Nasri ​​et la famille Aayari
Walid, un jeune italien, parmi les dispersés de Sidi Mansour
Le naufrage de Zarzis et les jeunes de Jebal Ahmer
Les frères Boulila et les jeunes de Hay Nur et Mallasin
Le naufrage de Sfax et les 4 martyrs de la famille Cherni
VIDEO: Les mères de deux jeunes disparus de Qasserine racontent

Du Rap pour Lampedusa, Spéciale musique et harragas
Algérie, Maroc, Tunisie. Beaucoup de rappeurs sur les rives sud de
la Méditerranée chantent l'aventure de la traversée. Et dans leurs mots, on y trouve des interprétations très intéressantes du harqa, soit du brûler la frontière. Vue des quartiers populaires de Tunis, de la banlieue de Annaba ou depuis les campagnes de Khouribga, la frontière n'est pas seulement une frontière géographique, mais bien plus encore. C'est un défi, le courage de rejoindre un autre endroit pour réaliser les rêves de toute une vie. Ci-dessous notre selection de chansons avec la traduction des paroles.
Spéciale musique: Partir LoinSpécial musique: Mchaou
Spécial musique: Chenoui KhelouiSpécial musique: Ah ya lebhar
Spécial musique: YammiSpécial musique: Sardinia Harraga
Spécial musique: MzeyraSpécial musique: Kamkam
Spécial musique: Babour li jabniSpécial musique: Ya Rayah

La Cour européenne condamne l'Italie pour les rapatriements en Libye
La Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH) à Strasbourg a condamné l'Italie pour les rapatriements forcés vers la Libye. C'était le 6 mai 2009, et pour la première fois l’ordre fit donné à la patrouille italienne d'inverser la route. Et de ramener en Libye les naufragés qui avaient été interceptés en mer à 35 miles au sud de l’île sicilienne de Lampéduse. Mais est-ce qu’avec la nouvelle Libye les choses vont vraiment changer?
Guantanamo Libye: le nouveau gendarme des italiens
Libye: les camps de détention dans le désert
Libye: reportage dans le camp de détention de Misratah

Révolutionnaires et racistes? Africains en Libye après la chute du régime
Tripoli est encore sous le choc du sang versé pendant les combats pour sa libération. Dans la ville on continue à chercher les mercenaires de Kadhafi. Et la peau noir continue d'être considérée comme une première indication de culpabilité. Des centaines d'Africains ont été arrêtés et d'autres sont encore bloqués dans le port de Sidi Bilel, qui était le principal point de depart pour Lampedusa. La traversée était organisées par les milices du régime. Nous l'avons écrit plusieurs fois. Et maintenant nous avons une vidéo qui prouve ça
Sidi Bilel : c’est de là que l’on partait à destination de Lampedusa
Une vidéo montre le rôle de Kadhafi dans les débarquements
Les massacres des rebelles libyens dont personne ne veut parler

Le printemps arabe des centres d’expulsion italiens
Des grèves de la faim, des automutilations, des incendies, des évasions et de véritables émeutes. On se souviendra de l’année 2011 comme de la période la plus chaude dans les centres l'identification et d'expulsion (CIE) italiens. Les rebelles sont les jeunes Tunisiens qui ont débarqué sur l’île de Lampedusa, en Sicile, et qui ont fini par milliers dans les centres. Le nombre d'évadés en 2011 est d'au moins 580 personnes
Grande évasion de Noël du centre d’expulsion de Turin
Révolte en direct au centre d'expulsion de Rome
Le centre d'expulsion de S.M.C. Vetere brule

Et maintenant tout le monde dans les Centre d’identification et d’expulsion!
Pendant des mois, des milliers de personnes se sont mobilisés exigeant le droit d'entrer dans les Centres d’identification et d’expulsion pour raconter à l'extérieur la violence institutionnelle de ces structures. Et maintenant il est temps de remplir cet engagement. La censure est tombée. Et déjà plusieurs d’entre vous nous ont demandé comment sortir les préfectures de la bureaucratie pour obtenir le crédit. Aujourd'hui, nous allons tout vous expliquer
La circulaire 1305 est révoquée. La presse dans les centres d’expulsion
Laissez-nous entrer! L'appel des journalistes

L'amour aux temps des frontières
Elle a un sourire narquois et s’amuse à envoyer des baisers en direction des policiers qui sont de garde devant le portail du centre d'expulsion. Mais ce ne sont pas les hommes en uniforme que regarde Sakina. Les baisers sont pour l'homme derrière les barreaux, le Tunisien, la chemise mauve et les mains serrées aux barreaux de sa cage, dont les lèvres prononcent « je t'aime »...
Trois jeunes couples et une frontière qui rend leur amour impossible
L'amour aux temps des frontières. Sakina et Khayri
L'amour aux temps des frontières. Winny et Nizar
L'amour aux temps des frontières. Nathalie et Salah

La guerre de Lampedusa
Sans loi et sans information. La frontière est désormais hors contrôle. Confiée à des équipes de policiers tortionnaires déjà responsables des violences au G8 de Gênes 2001, des morts suspects dans les commissariats, et des passages à tabac dans les centres d'expulsion. Et à les aider il y avait aussi des employés de « Lampedusa accoglienza » (la société qui gère le centre d’accueil de Lampedusa). Les témoins ne sont pas nombreux. Nous lui avons demandé de nous dire ce qui s'est réellement passé le 21 Septembre à Lampedusa
La guerre de Lampedusa racontée par Alessio Genovese
Lampedusa brûlait déjà. Lettre de Marta Bellingreri
Ils ont tout couvert. Preuve de régime à Lampedusa

La zone grise, nous y sommes
Regardez ces images. C'est ce que voient chaque matin des centaines de personnes en train de bailler, alors qu'ils ouvrent les volets de leurs fenêtres, ou le soir sur leur balcon alors qu’ils fument une cigarette. Un balcon comme celui d’où j’ai pris ces images. Au sixième étage d'un immeuble de la rue Santa Maria Mazzarello, à Turin, en Italie. Ce que l’on voit c’est le centre d'identification et d'expulsion (CIE) de la ville de Turin. Depuis avril 2011, la presse ne peut plus y entrer. Mais la censure n’était pas nécessaire pour imposer le silence. L'indifférence est bien plus efficace
Libérez Ismaël! La manifestation des Péruviens au CIE de Turin

Les réfugiés de Libye et l'usine des sans-papiers
En 2011 l'usine de sans-papiers a facturé 400 millions d'euros à tout un monde d’associations, coopératives et petits hôtels. A travers une production estimée entre 15.000 et 20.000 ordres d'expulsion. C'est comme ça que les africains qui avait fuit la guerre en Libye seront forcés de vivre d’un jour à l’autre dans la clandestinité, après avoir été prises en charge dans tous les sens par l'État

Tunisie: les limbes des rapatriés
Karim est un des 1.300 Tunisiens expulsés de Lampedusa le mois passé. Il porte toujours les pantalons et les chaussures qui lui ont été donnés à son arrivée sur l'île italienne. Il était avec Ali Aiadi, son ami depuis toujours, un garçon de 18 ans parti avec lui de Ben Arous, un quartier populaire de Tunis. Aujourd'hui il planifie son voyage de retour, encore une fois harraga.
3.592 Tunisiens expulsés en 2011 depuis l'Italie
Grande évasion de Noël du centre d’expulsion de Turin
Pas moins de 35 jeunes hommes ont réussi à sauter par-dessus le mur. L'un d'entre eux est tombé et s’est fracturé les jambes et il a été repris par la police qui, pendant ce temps-là, a contrôlé le quartier rue après rue pour suivre les fugitifs, et a été capable d’en rattraper 14.
Révolte au centre d’expulsion de Turin: 3 blessés
Actes autoagressifs au CIE de Milo. Evasion à Trapani
Des centres d’identification et d’expulsion flottants
Trois ferries dans le port de Palerme, en Sicile, utilisé comme un centre d'identification et d'expulsion. A l'intérieur, des centaines de tunisiens sont privés de leur liberté, sans validation de la court et sans assistance juridique. Une procédure illégale qui a fait ouvrir une enquête au procureur de Palerme
Des centres d’identification et d’expulsion flottants
CIE flottants: les bandes
Cie flottants: la plainte et l’enquête
Centre d'expulsion de Rome: le travail ne rend pas libre
Ils ont été expulsés sur l'avion pour le Caire. On s’apercevra de leur absence. Leurs familles d’abord et leurs employeurs aussi. Oui, car les 17 Egyptiens travaillaient comme porteurs aux halles de Rome, le plus important point de vente en gros de fruits et légumes de la capitale
De la guerre au Centre d’identification et d’expulsion
Boubacar l’a réalisé au cours du temps. C'est que le paradis n'existe pas. Et que les liens a force de tirer dessus, se brisent. C’est bien ce qu’il a répété jusqu’à la nausée ces derniers jours à son nouveau compagnon de cellule. Il s’appelle Walid, lui aussi est algérien, mais il n'a que 21 ans et il vient d'arriver depuis la Libye en guerre
Révolte en direct au centre d'expulsion de Rome
Minuit est passé depuis quelques minutes seulement au centre d'identification et d'expulsion (CIE) de Rome. Trois détenus tentent de s'échapper. La police les retrouve et commence à les tabasser. Pourtant quelqu’un a vu la scène et en est outragé, il répand l’information parmi les autres et la révolte explose
30 détenus du CIE de Rome réussissent à s’évader
CIE de Rome: 20 points pour ne pas être expulsé
Ramzi: 14 mois dans un Centre d’expulsion
L'été 1996 est désormais bien trop loin. Et cette croisière sur la Méditerranée. Ramzi avait vingt ans. Ils étaient partis à sept de Tunis. Des étudiants à l'Université, classe moyenne, aucune envie de brûler la frontière et d’avoir des soucis à la douane. Mais...
Dans le Canal de Sicile 5.962 décès depuis 1994
L'année 2011 est la pire. Jusqu'à présent, cette année, entre les morts et les portés disparus, au moins 1674 personnes ont disparus dans le Canal de Sicile, 239 morts par mois, 8 par jour: un massacre. Ces données sont mises à jour au 1er août 2011 et ne prennent pas en compte tous les naufrages fantômes, dont nous ne saurons jamais rien
L'invasion qui n'existe pas. 23.890 réfugiés de la Libye
Pas d'exode biblique, comme avait annoncé le Ministre de l'Intérieur. Depuis le début de l'année, 23.890 personnes ont débarqué à Lampedusa et en Sicile en provenance de la Libye, soit 65% du nombre de personnes qui sont arrivés durant l'année 2008. Et le rythme des arrivées a fortement diminué
Des agents qui frappent les femmes dans les Cie
Regardez ces photos. Elles ont été prises dans les centres d'identification et d'expulsion (CIE) de Ponte Galeria, à Rome. On y découvre une jeune femme tunisienne qui porte les marques évidentes de chocs et de coups de matraque sur le dos et les bras. Deux agents de police en sont responsables. Comme elle l’explique
Je me demande si la mère d'Amir va comprendre
Trois jeunes tunisiens à la gare de Turin. Ils viennent juste d’être libérés du centre d’identification et d'expulsion de Turin après six mois de détention. Ils ont la même détermination de réussir, mais avec une amertume bien plus forte au fond du cœur. Parce que l'Europe à laquelle ils ont rêvé pendant des années, a cessé d'exister
C'est la loi: 18 mois dans les Cie pour les sans-papiers
le Sénat a désormais converti en loi le décret sur les rapatriements, déjà approuvé par le Parlement le 14 juillet. Avec 151 voix pour et 129 contre. La limite maximale pour la rétention dans les centres d’identification et d’expulsion (Cie) est ainsi passée de 6 à 18 mois
Chroniques d’une inhumanité ordinaire au Cie de Rome
La dernière fois ils sont entrés il y a une semaine. A six heures du matin. Une dizaine d'agents en tout, les matraques à la main. Ridha dormait encore, sous l'effet des médicaments psychotropes. Il a ouvert ses yeux qu'après avoir été soulevé de poids du matelas, le tirant par ses bras, destination l'aéroport
Scotch, piqures et lames. Leur mode d’emploi dans les Cie
Le scotch sert à immobiliser les prisonniers qui refusent l'expulsion, avant qu'ils se coupent les veines avec des lames de rasoir. Il suffit de bien le serrer autour des poignets et des jambes, et s'il faut même sur la bouche. La piqure par contre est pour les filles, car il ne faut pas oulier la courtoisie: mieux un sédatif que des coups
Rivotril, suicides et émeutes dans le CIE de Milan
L’histoire du énième père de famille qui a grandi en Italie et qui risque l'expulsion. Les gestes désespérés de trois Tunisiens qui ont essayé de se tuer et de sept autres qui ont brûlé une section entière. Combien de tragédies nous avons encore à endurer avant de voir la fin de toute cette violence institutionnelle?
Papa s'est pendu dans le Cie de Milan
Dans une petite ville italienne il y a une petite fille de cinq ans qui n’a plus envi de jouer. Parce que son papa est parti il y a six mois. De temps en temps il appelle. La dernière fois il avait dit qu'il allait rentrer le 12 juillet. Cette nuit-là, cependant, il a été retrouvé pendu à une corde au centre d'identification et d'expulsion de Milan.
Frontex, tu me coutes cher!
Trois cent mille euros pour le rapatriement de 21 Burundais. Quatre cent mille pour 56 Irakiens et jusqu’à un demi-million pour 60 Nigérians. La machine des expulsions en Europe ne semble pas connaître la crise. En 2010 Frontex a dépensé bien 8.525.782 d’euros pour le rapatriement de 2038 personnes
Mon mari fait partie des envahisseurs de Lampedusa
Je m’appelle Nathalie (le nom a été changé). Je suis française. Mon mari est détenu à Lampedusa. Nous sommes légalement mariés. Il me tient informé par SMS de tout ce qui se passe. Je lui réponds et lui demande de rester calme, de se mettre en retrait, de ne pas bouger, de ne prendre part à aucune contestation
Guantanamo Italie. Les photos du Cie de Palazzo
Une vidéo filmée par les prisonniers avec leurs téléphones portables et livrée à la presse. Elle contient les preuves des brutalités policières et des tentatives d'évasion. Et les images du centre d'identification et expulsion de la ville de Palazzo, une véritable Guantanamo italien
Le centre d'expulsion de S.M.C. Vetere brule
Moins un. Le centre d'identification et d'expulsion de la ville de Santa Maria Capua Vetere, dans la province de Caserte, près de Naples, n'existe plus. Il n’existe plus physiquement, car il a été détruit par les flammes. Et légalement, car le Procureur en a demandé la saisie et le transfert des détenus
Lampedusa: la politique de l’enlèvement
Deux cents Tunisiens sont gardés en otage par le gouvernement italien depuis plus d'un mois. Deux avocats tentent de les défendre, mais se heurtent à l'obstructionnisme du ministère de l'Intérieur, alors que reprennent les charters pour les rapatriements collectifs de Lampedusa à Tunis. Pour les éviter, à Pantelleria, certains décident de se couper les veines en signe de protestation.
Lampedusa: 28 tentatives de suicide, tension aux étoiles
Laissez-nous entrer! L'appel des journalistes
Il a paru aujourd'hui sur de nombreux journaux italiens. C'est l'appel d'un premier groupe de journalistes qui, ces dernières années, ont suivi de près les problèmes des centres d'expulsion et qui demandent l'abrogation de la circulaire qui depuis deux mois interdit à la presse l'accès aux Cie
Italie: si le gouvernement expulse les journalistes aussi
Promesses non maintenues. Dans les Cie la censure continue
CIE: nouveau gouvernement, ancienne censure
Lampedusa: le mari de Winny tabassé par la police
Son histoire avait touché l'Italie, il y a quelques semaines, lorsqu’elle fut racontée par Winny, une Hollandaise de 23 ans venue à Lampedusa pour récupérer son mari. Ils s’étaient rencontrés et marriés il y a un an en Grèce. Mais le rêve de l'amour a tourné au cauchemar. Hier, Nizar a été violement tabassé par la police à Lampedusa et arrêté
France: la machine à expulser
La Machine à expulser parle de ces hommes et de ces femmes qui « disparaissent », dont la vie bascule soudain, lors d’un contrôle d’identité. Placés en rétention administrative pour une durée maximale de 32 jours et bientôt de 45, ils deviennent des « retenus », avant d'être « reconduits à la frontière ». Un web documentaire de Julie Chansel et Michaël Mitz
Révolutionnaires et racistes? Les massacres des rebelles dont personne ne veut parler
Les méfaits des milices de Kadhafi on les connaît déjà. Mais personne veut parler des massacres commis par les rebelles. Peut-être parce que le racisme des révolutionnaires est un tabou trop grand pour être abordé. Mais nous avons perdu quelque chose. Parce que la guerre c’est la guerre. Et les méchants ne sont pas seulement d’un côté
Expulsés vers l'Italie. Kadhafi derrière les débarquements
Arrêtés dans les quartiers africains de Tripoli par les soldats de Kadhafi et obligés par la force à s’embarquer à destination de Lampedusa. Le billet est gratuit, cadeau du régime. C’est autre chose qu’un voyage vers l'espoir, les traversés de la Méditerranée ressemblent de plus en plus à une véritable déportation en masse des Africains de la Libye
Harraguantanamo. Le voyage d'Ilyess
Ilyess, 30 ans, originaire de Zarzis (Tunisie) a documenté son voyage de "harraga" en 70 photos, prises avec son portable du 28 mars au 17 avril 2011. Du départ de Tunisie, à la traversée à Lampedusa, entre émergence et accueil, jusqu'à au campement de tentes de Trapani, où il a vécu 13 jours "comme à Guantanamo"
Libye: 1400 morts depuis le début de l’année
Depuis le mois de janvier les personnes qui ont disparu sont plus nombreuses qu’en 2008, l'année avant les rapatriements de masse, quand on compta 1274 victimes pour 36.000 personnes débarquées en Sicile. Le taux de mortalité des traversés a augmenté de façon apparemment inexplicable. Mais il est suffisant de le décomposer pour en avoir une idée plus précise
L’Anniversaire de Tareq
Le 15 mars c’est le cinquième anniversaire de Tareq. Il espère que pour ce jour son papa rentre à la maison. Maintenant cela fait deux mois qu’il ne l’a pas vu. Et personne ne lui a encore expliqué ce qui s'est passé. Car il est difficile de dire à un enfant qu’en Italie il y a une loi qui empêche à un père de vivre à côté de son fils s'il n'a pas un bout de papier
Mise à jour: le père de Tareq est expulsé
Tunisiens à VentimilleLibres comme le vent. On écrit Vintimille, on lit modernité
Il n’est pas nécessaire d’être de la pure main-d’oeuvre ou un réfugié pour se déplacer d'un bout à l’autre du monde. Il suffit d’être des enfants de notre temps pour ressentir le besoin de partir pour devenir autre chose. Reconnaître que, dans le fond, malgré les différences, nous nous ressemblons tous beaucoup, c'est aussi reconnaître qu'il n’y a pas des peuples civilisés et des peuples barbares
Egyptiens à MisrataLes étrangers en Libye à l’époque de la révolution
Nashat n'a pas eu le temps de faire ses valises avant de s'échapper. Il n’a pris que la photo de ses enfants sur lui. Il me demande de la montrer pour que sa famille sache qu’il est encore en vie. Autour de lui, un grand nombre de personnes vient se regrouper. Ils sont tous Egyptiens. Je suis le premier journaliste qu’ils rencontrent depuis qu’ils ont quitté leurs foyers en ville
“Partir Loin”. Musique, c’est parti!
Et si une chanson pouvait nous aider à comprendre ce qui se passe à Lampedusa encore mieux qu’une analyse politique? Quel est le potentiel d’un pays où les grands succès de la chanson rap encouragent les jeunes à voyager? Des chansons comme ça, il y en a des dizaines. Du Maroc à l'Egypte. Mais par dessus toutes, il y en a une qui est un grand succès: "Partir loin"
La révolte des Tunisiens dans les centres d’expulsion
Après deux jours de révolte, le centre d’expulsion de Gradisca est littéralement démoli. Il ne reste plus qu’une cellule pour 100 détenus, et de nombreuses personnes sont obligées de manger et dormir par terre au froid, renversées dans les couloirs et dans les locaux de la cantine. Aujourd’hui nous sommes en état de vous montrer les images exclusives de cette dégradation
Tunisiens à LampedusaEn attendant Paris. Mon voyage avec les tunisiens de Lampedusa
Ils voyagent sans valises et avec des vêtements trop légers pour l’hiver du Nord. Ils quittent l’Italie. Ce sont les Tunisiens qui ont débarqué ces dernières semaines à Lampedusa. Ils partent chaque jour, sans trop se faire remarquer. À la gare de Bari ça n’arrête pas. Tous les trains sont bons. Mais la destination est une seulement: la France.
A Lampedusa avec les Tunisiens de Djerba
Premier vol
De Bari à Vintimille, poursuivant l’aventure
La chose la plus belle au monde
Turin: grêve de la faim au centre d’expulsion
Guantanamo Italie: du centre d’expulsion à facebook
Noureddine AdnaneNoureddine Adnane. Un martyr à Palerme
Mimmo n’a pas voulu entrer dans la chapelle ardente de l’hôpital civil de Palerme pour voir Noureddine. Parce qu’il a eu le visage carbonisé par les flammes. Peur que ces images de la mort se superposent à jamais dans ses souvenirs aux images des sourires de Noureddine et de ses yeux plein de vie et de rêves
Des «Italiens» expulsés d'Italie
Ils habitent en Italie depuis vingt ans avec leurs familles et pourtant ils sont expulsés. Nous avons recueilli les histoires dans les centres d'identification et d'expulsion
A Turin il a une femme et une fille, il risque l’expulsion
Floriana, en Italie depuis l'âge de 13 ans, risquent l'expulsion
En Italie depuis 29 ans, maintenant il risque l’expulsion
Des demeures des riches au centre d’expulsion de Rome
Fête d'anniversaire au Cie de Rome, mais la fille a 16 ans!
Ils ont des enfants en Italie et ils seront expulsés
Croate et apatride: l'Italie demande son expulsion
Edward et le jeu de ping-pong entre l'Italie et le Ghana
Tabassé par un soldat au centre d'expulsion de Turin
Cassation: expulsés même si leurs enfants sont en Italie
Calais, autorouteThe Northern Jungle. Reportage depuis Londre et Calais
Un documentaire de Vincent Nguyen et Sebastien Desbordes. La parole aux réfugiés érythréens, aux chaffeurs, aux contrebandiers, et aux volontaires
REGARDE LA VIDEO Première partie
Deuxième parte
Entre-temps à Calais, comme à Patras, la police attaque les réfugiés
Per plus d'info, téléchargez le rapport La loi de la jungle
Barrage de la police à AgadezSpécial Niger. Sur les routes des émigrants dans le Sahara
La Libye ferme la route pour Lampedusa. Et l’Italie finance un système radar pour le sud du Pays. Mais dans le désert il n’y a pas de contrôle efficace. Et au Nigér les émigrants continuent à partir. Depuis Tchin Tabaraden, Agadez et Artlit. Notre reportage
Spécial Niger. Sur les routes des exodants à Tchin Tabaraden
Spécial Niger. Agadez, carrefour des trafics aux portes du Sahara
Spécial Niger. Arlit, la ville de l’uranium et de l’émigration
VIDEO A sud de Lampedusa, refoulés au milieu du désert
PHOTOS Les voyages des migrants dans le Teneré, A. Bini
Les au moins 1.691 victimes de la traversée du Sahara
Refoulés en Libye74 réfugiés érythréens refoulés en Libye le premier juillet
Ramenés à Zuwarah par la Marine Italienne, après des protestes à bord. Les 65 hommes sont en état de détention à Zuwarah, les 9 femmes à Zawiyah. Maintenant ils risquent d’être rapatriés. L’Unhcr a déjà été informé. L’appelle des érythréens de Tripoli
Centre de LampedusaLampedusa: tunisiens frappés "sans pitié" par la police
Exclusive témoignage des tunisiens détenus dans le centre d’identification et expulsion de Lampedusa le 18 février passé, où à l’époque se trouvaient plus de 1.000 personnes. Sur ces violences, a été présenté une interrogation parlementaire
Affrontements avec la police au CaireEn Egypte, sur la route des érythréens pour Israël
Asmara, Caire, Tripoli. Père Austin jette un coup d’œil sur une douzaine d'enveloppes blanches entre les mains. Il vérifie les adresses des destinataires. Il n'y a pas de timbres. Ce sont les lettres des prisonniers érythréens de Burg el Arab, arrêtés sur la route pour Israël
Afghan à PatrasUn adolescent afghan renvoyé trois fois en Grèce
Jumaa K. est seulement l'un des milliers de réfugiés afghans et iraquiens qui sont renvoyés chaque année des ports en Italie, en Grèce, sur la base d'un accord de réadmission signé par les deux pays en 2001. Mais dans son cas, il ya une circonstance aggravante. Il s'agit d'un mineur
Afghan à PatrasPatras, la Cour européenne a déclaré recevables 35 recours
La Cour européenne des Droits de l'Homme a déclaré recevables les plaintes des réfugiés de Patras. Le gouvernement italien va être jugé pour avoir violé les droits fondamentaux de 35 demandeurs d'asile afghans et Soudanais, dont de nombreux mineurs, rejetés sans aucune formalité des ports italiens de l'Adriatique
Pecheurs italiensCapitaines courageux. La parole aux pêcheurs siciliens
«Nous sommes au milieu. C’est notre zone de pêche, et leur zone de transit". Presque chaque jour, les pêcheurs siciliens croisent les embarcations des emigrants au large de Lampedusa. Et de plus en plus remplacent les Garde Côtes et la Marine Militaire dans des difficiles sauvetages
La ville de TatunTatun: en Egypte le dernier quartier de Milan
Il existe un quartier de Milan pas encore relié par le métro. Il s’appelle Tatun. Et il se trouve en Egypte. On y dénombre seulement 80.000 habitants, mais c’est là que vivent les familles de milliers des plus de 47.000 émigrés égyptiens résidents officiellement dans le chef-lieu lombard
La ville de Prison de ZlitanGuantanamo Libye: le nouveau gendarme des italiens
La porte en fer est fermée à double tour. De la petite lucarne se montrent les visages de deux jeunes africains et d’un Egyptien. L'odeur âcre qui vient de la cellule me brûle les narines. Je demande aux trois de se déplacer. La vue s'ouvre sur deux chambres à coucher, de trois mètres sur quatre
CaricatureLibye: les camps de détention dans le désert
Libye: reportage dans le camp de détention de Misratah
Tunisie: la dictature à sud de Lampedusa
Vies suspendues. Migrants et réfugiés à Chypre
Istanbul carrefour des migrants africains
Israël: la nouvelle route des réfugiés érythréens
Cage Grèce: accès interdit, sortie interdite
La situation des exilés sur le littoral de la Manche
Algérie: photo des arrestations dans le désert
France: témoignages des centres de rétention

4 comments:

Daniel said...
This comment has been removed by a blog administrator.
United Robots Blog said...

il faut que cela cesse. Il faut changer les règles et ne plus accepter l’inacceptable. Bravo et merci pour votre travail d'information.

Anonymous said...
This comment has been removed by a blog administrator.
dylan jazz said...

C'est bien après que j'attendais d'un tel article et j'ai gagné quelques informations utiles sur ce site. Merci de partager cette information.
Elektronische zigarette

Post a Comment